lanternon


lanternon

lanternon [ lɑ̃tɛrnɔ̃ ] ou lanterneau [ lɑ̃tɛrno ] n. m.
• 1758, -1840; de lanterne
Petite lanterne au sommet d'une coupole; cage vitrée au-dessus d'un escalier, d'un atelier.

lanternon nom masculin Petite lanterne architecturale placée au sommet d'un comble, d'un dôme, d'un escalier. ● lanternon (homonymes) nom masculin lanternons forme conjuguée du verbe lanterner

⇒LANTERNEAU, LANTERNON, subst. masc.
A. — ARCHIT. Construction munie d'ouvertures parfois vitrées qui surmonte un bâtiment et peut en assurer l'éclairage ou l'aération. La douce lumière qui tombe du lanternon de la coupole (MORAND, Londres, 1933, p. 260). Le lanterneau, qui est une lanterne fermée en haut, mais ouverte latéralement, utilisée par exemple au musée d'art de Portland (L. BENOIST, Musées, 1960, p. 60) :
... c'est par la nef centrale que pénètre la lumière à travers le lanterneau vitré [en verre isolant « thermolux »] qui la surmonte et devrait assurer une meilleure isolation...
CAIN, Transform. B. N., 1959, p. 44.
B. Ouverture dans le toit d'une caravane destinée à en assurer l'éclairage, l'aération. Les caravanes seront équipées de baies, de lanterneaux verticaux (ROB. Suppl. 1970).
Rem. Lanternon semble plutôt appartenir à la lang. littér. et lanterneau à la lang. technique.
Prononc. : [], [-]. Étymol. et Hist. 1. 1721 lanterneau « chaussée pratiquée à travers les marais salants » (Trév.) — CHESN. 1857; 2. 1758 archit. lanternon « petit dôme placé au dessus d'un édifice ou d'une cage d'escalier » (Lettre sur le Panthéon. Mém. de Trév. Novemb. ds Trév. 1771); 1840 lanterneau (Ac. Compl. 1842); 3. 1894 lanterneau « partie supérieure du toit d'un bâtiment (atelier ou remise) recouverte d'un vitrage, souvent ajourée latéralement pour permettre l'évacuation des fumées, poussières, etc... » (BRICKA, Cours ch. de fer, t. 1, p. 259). Dér. de lanterne; suff. -eau et -on. Bbg. Archit. 1972, p. 115, 216.

lanternon [lɑ̃tɛʀnɔ̃] n. m.
ÉTYM. 1758, au sens 2; de lanterne.
1 (1803). Petite lanterne sur un édifice, une coupole.
2 Cage vitrée au-dessus d'un escalier, d'un atelier. Syn. : lanterneau.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lanternon — Lanterne (architecture) Pour les articles homonymes, voir Lanterne. coupe et élévation de la lanterne du P …   Wikipédia en Français

  • lanternon — (lan tèr non) s. m. Petite coupole. •   De vastes lanternons [dans les halles de Paris], munis, comme les grandes baies, de verre dépoli, et d où ruissellent des nappes de lumière, VINET J. des Débats, 21 sept. 1864 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ernon — lanternon …   Dictionnaire des rimes

  • lanterneau — lanternon [ lɑ̃tɛrnɔ̃ ] ou lanterneau [ lɑ̃tɛrno ] n. m. • 1758, 1840; de lanterne ♦ Petite lanterne au sommet d une coupole; cage vitrée au dessus d un escalier, d un atelier. ● lanterneau nom masculin (de lanterne) Construction basse surélevant …   Encyclopédie Universelle

  • Clocher tors — de l église Notre Dame à Puiseaux (Loiret) …   Wikipédia en Français

  • Lanterne (architecture) — Pour les articles homonymes, voir Lanterne. coupe et élévation de la lanterne du Panthéon de Paris. Une lanterne est un …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Saint-Erasme de Cervione — Cathédrale Saint Érasme de Cervione La cathédrale Saint Érasme de Cervione est une cathédrale du XVIIIe siècle située sur la commune de Cervione dans le département de la Haute Corse. Elle fut construite durant la première moitié… …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Saint-Érasme de Cervione — Cathédrale Saint Erasme Présentation Culte Catholique romain Type Cathédrale Rattaché à Diocèse d Ajaccio (siège) Début de la construction 1714 Fin des travaux 1745 Protection …   Wikipédia en Français

  • Chapelle du château de Versailles — 48°48′18″N 2°7′20″E / 48.805, 2.12222 …   Wikipédia en Français

  • Clocher Tors — Clocher tors …   Wikipédia en Français